Technique de la peinture à l'huile



En expliquant ma technique d'une manière impersonnelle, j'ai peur de donner l'impression que je reproduis simplement ce qu'il y a devant moi. En réalité, il se passe des tas de choses que je ne peut pas expliquer et il m'arrive de ne pas me rendre compte du tout du temps qui passe. Je me retrouve deux heures après le début d'une séance sans savoir ce que j'ai fait. 
J'ai retouché un peu le métal, la lumière réfléchie dans le verre de la bouteille, un petit reflet en plus sur la figue. Je le décrit en regardant le résultat, mais souvent, j'ai comme l'impression que c'est quelqu'un d'autre qui a pris ma place et que le tableau a avancé sans mon intervention. C'est un peu comme un état second.


© Pierre BARRAYA