Technique de la peinture à l'huile.
 

ANATOMIE D'UNE NATURE MORTE


Il n'existe pas de technique idéale pour la peinture à l'huile et chaque peintre utilise selon le résultat à atteindre des techniques différentes. Chaque sujet aussi définit une approche différente et il est impossible de dire à l'avance quelle est la technique à employer. Je me limite dans cet exemple à analyser ce que j'ai fait pendant l'élaboration de cette peinture particulière, si je refaisait le même sujet, je ne procéderai probablement pas globalement de la même façon. Pourtant, la base n'est pas très compliqué, mais la pratique, la recherche de la vie, la concrétisation du sujet, des couleurs, des valeurs, demande de l'expérience, de l'habilité, une gestuelle sûre, une très grande attention de tous les instants et probablement ce que l'on appelle le "talent" que l'on a ou que l'on n'a pas naturellement, comme dans tous les domaines de l'art. 

Cette analyse n'a pas été facile, je me suis forcé à m'observer, à noter ce que je faisait. D'habitude, je ne sais même plus comment j'ai procédé dès que la peinture est terminée.
Il n'est donc pas question de suivre à la lettre ce que j'écris, il est probable que le résultat soit très décevant.C'est simplement une réponse aux questions qu'on me pose souvent. C'est pourquoi je parle toujours à la première personne du singulier, ce n'est qu'un exemple non pas "à suivre" mais "à réfléchir".

© Pierre BARRAYA